Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 11:56

AR World Series / Espagne  

La saison est belle et bien lancée avec cette manche ARWS (Adventure Race World Series) en Espagne (Andalousie). Un parcours non stop de 450 kms, 10 000 mètres de dénivelé positif avec une fois de plus un panel d’activité bien garni. Le parcours est annoncé pour 60h, il durera en fait 12h de plus pour les vainqueurs. 


Après quelques semaines de remise en question sur cette participation à cette manche, l’équipe est composée de Jacky BOISSET, Cathy DUBOIS, Francois FALOCI et Sylvain MONTAGNY. Francois du Team Wilsa Sport HELLY HANSEN et Cathy du team INTERSPORT nous ont prêtés main forte pour l’occasion. Merci à eux !!! Et une fois de plus merci à Joël DOUX (Endurance MAG) pour le prêt du véhicule et à l’ensemble de nos partenaires pour avoir pu participer à cette aventure. Les 15 h de voyage et la journée de préparation du matériel se passe bien et permettent de finaliser les derniers détails, mais aussi d’emmagasiner les dernières (et précieuses) heures de sommeil avant le départ de la course. Les réunions/ briefing sont difficiles pour les étrangers (non espagnols) dû à la traduction plutôt aléatoire de l’espagnol en anglais. 

Toute l’équipe est remontée à bloc pour le départ sur la place principale de Jaén le mardi à 10h. Trente équipes sont présentes sur la ligne… beaucoup moins termineront. Nous partons doucement, mais la progression reste fluide la première journée. Trek, CO en ville, Trek, Cayon… Et les premiers soucis commencent. J’oublie la carte au début du cayon. 10 mins dans un sens, 10 dans l’autre... Gros coup au moral alors qu’on venait de rejoindre les premières équipes. On enchaine sans trainer sur une énorme section de VTT qui durera toute la première nuit. L’orientation est très difficile sur cette carte approximative mais c’est surtout le froid et la neige qui nous surprendra le plus. L’Andalousie c’est plus ce que c’était !!! En réalité on va avoir froid pendant 3 jours mais à cette heure là on ne s’en doute pas encore. Tout le matériel obligatoire est sorti du sac pour s’équiper un maximum, même les couvertures de survie y passeront. Les chaufferettes GRABBER de la gamme CALORITE sauvent les mains de cathy et les miennes. On regrette de ne pas en avoir pris beaucoup plus sur la section. Un élément indispensable à conserver dans le sac !!! On a décidé de ne pas dormir sur cette première nuit et d’enchainer directement avec le trek, on rencontre régulièrement le team Teva-La Pinilla avec lequel on se croisera souvent. On passe devant jusqu'à choisir une mauvaise option le long d’une rivière. On fait une réunion au sommet pour savoir si on tente de passer la porte horaire pour éviter les 4 heures de pénalité au début du Kayak. Le choix est fait, on se lance à toute allure. Excellente surprise lorsqu’on s’aperçoit qu’on arrive à temps et qu’on aperçoit le Team Teva-La Pinilla qui vient de se lancer sur l’eau. L’équipe BUF Coolmax est alors en tête de la course, suivi du Team FINLAND, des suisses Lundhags Adventure et de Teva-La Pinilla, et nous en 5ième position. On termine le kayak frigorifié, pour enchainer sur l’épreuve de corde. On se déconcentre pendant quelques précieuse minute et on perd du temps se qui nous fait repartir de nuit pour la fin du trek. Un lac est à traversé après le Check Point 25. On organise une nouvelle réunion au sommet pour décider de faire le tour … ou de nager. Et c’est parti pour la grande natation. Quelques bidons trouvés sur le lac et les deux sacs étanches (soit disant) serviront de bouées. Les 100 mètres sont interminables et la découverte des affaires trempées dans le sac ne nous font pas trop rigoler. Il est 3h du mat, un froid d’enfer et nos tenues sont rincées. On pourrait dire que tout baigne !!! On va encore bien galérer 3 heures pour remonter jusqu’au bivouac, où 4 heures de stop obligatoires nous attendent

 

 

. En réalité, on restera 5h pour prendre le temps de se recaler sur les modifications du parcours. La section de VTT est donc raccourcie. Roller, puis trek, puis kayak. A l’embarquement, on croise nos concurrents qui sortent de l’eau. Ils ont donc 2h30 d’avance sur nous. On apprend du même coup que l’équipe Lundhags Adventure à abandonner, ce qui nous classe en 4ième position. Après la courte section de trek pour rejoindre nos vélos, on décide de s’accorder à nouveau 2h30 de sommeil dans le froid et la bonne humeur. La dernière section de VTT nous attend. On part à 3h du matin pour reprendre les kayaks à 13h. Cette dernière section avant l’arrivée devait être tranquille. Malheureusement, le niveau de la rivière est quasi nul. On porte, on pousse, on se fatigue et ca devient usant pour le moral et les nerfs. Le plus dur est de voir se rapprocher la prote horaire de 20h qui nous obligerai à rester une nuit de plus sur la rivière alors que l’arrivée est toute proche. En effet, c’est la seule section ou il était interdit de progresser de nuit. On s’arrache pendant 6h30. Je me décourage parfois en voyant l’allure à laquelle on progresse sur la carte. On en viendra finalement à bout juste avant l’heure fatidique. Reste 20 minutes de footing pour atteindre l’arrivée en plein centre ville de CORDOBA. On est 4ième, ravi, fatigué et trop content d’avoir terminé cette superbe aventure. Après une bonne nuit de repos et une visite de Cordoba le samedi, une belle cérémonie est organisée le soir pour la remise des récompenses.

Classement final :

1.Buf Coolmax
2.Team FINLAND
3. TEVA
4. SPORT 2000/LAFUMA

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche